francis_kellerIl est des artistes comme des bons films: ils vont, vivent et deviennent.

Si Francis Keller le musicien a quitté son tartan keupon des eighties ce n'est pas le temps qui effacera la crête, qui ressurgit souvent de sa palette et du creux de sa mémoire.

Et on le sait bien, la mémoire de cet artiste ne lui fait pas défaut, surtout quand il s'agit de transmettre ses énergies.

Une série de toiles punk est donc en cours de réalisation pour une expo not "no future", mais courant 2010.

Je cherche des salles d'expo à Strasbourg ou ailleurs et contacterai avec plaisir ceux qui me laisseront leurs coordonnées.

La tradition des enfants terribles est toujours là!